Votez !



Celle qui rôde dans les ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


ancienPlume
Voir le profil de l'utilisateur
La Blanche
MENESTRELLE
avatar
Joueur
Féminin

MESSAGES : 92
DATE D'INSCRIPTION : 20/03/2012

Personnage

...
AGE: Age de votre personnage
SURNOM:
PROFESSION:
La BlancheMENESTRELLE
Message Sujet: Celle qui rôde dans les ombres | Sam 20 Juin - 18:09

J'ai accompli mon devoir et déposé la missive à la Capitale comme l'a demandé le comte, j'ai donc désormais un peu de temps devant moi pour faire ce que je veux, un luxe qui sans être rare reste des plus appréciables. Il faisait beau ce matin quand j'ai quitté le palais du Comte et j'ai apprécié tout au long de la journée la caresse du soleil sur mes plumes blanches, mais au dessous de moi j'ai bien vu que le temps s'est couvert à mesure que la journée a avancé et l'orage qui menace désormais promet d'être magnifique et terrifiant.
Malgré tout j'ai envie d'aller voir les vestiges dont tout le monde parle, ces ruines de légende dont nous ignorons tout. Je n'ai encore jamais eu l'occasion d'y aller et la curiosité est un vilain défaut dont je souffre particulièrement, ce n'est pas un secret.

J'ai donc repris ma forme animale dès que le message a été déposé pour disparaître du haut d'un rempart et m'envoler vers les vestiges, le ciel est bas mais ce n'est pas un souci quand on est une chimère telle que moi, j'ai donc volé au dessus ds nuages, sachant où je souhaite me rendre. Lorsque je redescends traversant des nuages gorgés de pluie qui laissent sur mon plumage une fine rosée le soleil est si bien caché qu'on se croirait en pleine nuit. Le vent souffle en bourrasques agressives qui ébouriffent mes plumes, je change de forme et redevenue humaine, au moins en apparence, j'avance vers ces ruines gigantesques que le temps rend plus impressionnantes et terrifiantes encore.

Je ne vois pas les bandits qui se sont réfugiés ici, du moins pas avant qu'il ne soit trop tard, le fracas d'un éclair découpe leurs silhouettes et si je n'ai pas pu les compter je sais toutefois qu'ils sont assez nombreux pour que mes maigres talents d'escrimeuse ne soient pas suffisants. Sans compter qu'en intérieur il m'est difficile de me métamorphoser totalement. Je prends la peine, cela dit, de laisser mes pieds céder la place à des serres aux griffes recourbées, ce n'est pas parfait mais cela sera toujours mieux que de me laisser dépouiller sans rien faire.

Vêtue d'une robe de soie rouge et parée de nombreux bijoux qui doivent ressembler, dans la pénombre environnante, à des rubis, je suis une prise de choix. Fluette et mince ils n'ont sans doute pas encore conscience que je suis une chimère mais je ressemble fortement à la proie idéale. De fait je crains fort que sans aide je ne sois pas capable de tous les mettre en déroute. Si je m'en sors vivante je promettrais de ne plus me comporter de façon aussi insouciante, même si je sais bien que c'est une promesse que je ne tiendrais pas plus d'une journée, deux si je suis blessée.

Les hommes s'avancent, m'encerclant, et je me met en position, prête à défendre chèrement si ce n'est mes bijoux, que j'abandonnerais sans regrets, ma vertu qui semble les intéresser au moins autant à entendre les amabilités qu'ils me lancent afin de m'effrayer (tactique particulièrement efficace je dois le leur accorder).
Revenir en haut Aller en bas

Celle qui rôde dans les ombres




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Rêves d'Inverness - Forum roleplay :: Royaume d'Inverness :: Plaines d'Akylian :: Plaines Verdoyantes :: Les Vestiges-